Aller au contenu principal

Périmètre scientifique du laboratoire

L’identité du laboratoire est construite autour des infrastructures de transport et de l’évaluation de leurs impacts et de leurs performances. Les travaux de recherche apportent des réponses à des besoins sociétaux qui sont de garantir la sécurité en aidant à réduire les accidents et à minimiser les impacts sur l’environnement.

Le laboratoire EASE centre ses activités sur les projets d’infrastructures de transport en milieu urbain et interurbain, dans l’optique d’évaluer leurs performances sur des critères de sécurité et environnementaux dans les différentes phases de leur cycle de vie (conception, construction, entretien et usage).

De par sa constitution, le laboratoire EASE aborde les problématiques de recherche,

  • à différentes échelles spatiales micro-macro : s’étendant de l’analyse de l’état de surface d’une chaussée (microtexture, contaminant) pour aboutir à l’analyse de l’impact global des travaux et de l’insertion d’infrastructures dans les territoires traversés,
  • sous l’angle pluridisciplinaire afin d’intégrer, lors de la construction et de l’usage d’infrastructures, les transformations de matières à l’origine de la cohésion des matériaux,  leurs effets sur les propriétés d’usage de ces infrastructures, leurs conséquences sur l’environnement (qu’elles soient chimiques, physiques ou mécaniques), ainsi que leurs effets sur les caractéristiques du territoire traversé. Les activités se regroupent autour des champs disciplinaires suivants : Mécanique et Génie civil, Statistique, Chimie, Ecologie, Economie.

Les recherches relèvent des domaines de production de connaissances suivants en lien avec les compétences scientifiques:

  • dynamique du véhicule
  • caractéristiques de surface et adhérence
  • diagnostic de sécurité
  • analyse du cycle de vie des infrastructures
  • écoconception
  • évaluation des impacts des infrastructures sur les milieux naturels

Les domaines de compétences techniques sont : l'instrumentation, les mesures, le développement de prototypes, le développement logiciel.

Description des activités

Le laboratoire EASE développe des méthodologies d’évaluation et des indicateurs d’état des infrastructures et d’état des territoires. Il développe également des indicateurs d’évaluation des impacts des infrastructures sur l’environnement (milieux physiques, milieux vivants) et des indicateurs de risques en lien avec leur usage en ville, en milieu périurbain et en milieu interurbain. Des bases de connaissances et de données sont alimentées autour de ces deux thèmes de recherche, afin de permettre une évaluation du service de mobilité et d’implémenter, dans les outils d’évaluation développés, des indicateurs pertinents pour l’évaluation globale des infrastructures. Différents modèles physiques et empiriques, et des méthodologies sont aussi développés. Il s'agit de prédire :

  • les comportements tribologiques, ou physiques de systèmes divers parmi lesquels le contact  pneu-chaussée (routes, rails, aéroports), le contact usagers-chaussée,
  • le devenir des polluants émis pour la construction, l’entretien ou le maintien du niveau de service à l’usager de l’infrastructure,
  • l’ensemble des interactions à l’intérieur du système infrastructure-biotope-flore-faune.

L’ensemble des travaux de recherche et leur valorisation se déclinent en :

  • modèles physiques et numériques ;
  • collectes de données de terrain ;
  • expérimentations, essais de laboratoire, essais en vraie grandeur et sur modèles réduits;
  • indicateurs de sécurité et environnementaux ;
  • méthodes d’essais et outils d’évaluation ;
  • bases de données (sécurité et environnement sur les infrastructures) et production de sites web ;
  • plateformes techniques expérimentales (Pistes de Référence et d'Expérimentations Routières et véhicules dédiés, banc de mesures des caractéristiques de surface et d’adhérence,  Plateforme Embarquée pour la Mesure d'Emissions à l'air de Procédés pour le génie civil) ;
  • actions de normalisation/certification ;

Evénements 2021